Le OnePlus Nord ou la nouvelle gamme de smartphone de milieu de gamme de la marque a été lancé en juillet dernier et a fait sensation. Il n’est pas étonnant que depuis novembre; des rumeurs sur son successeur sous le nom de Nord 2 circulent sur le Web. Et bien qu’il n’y ait toujours pas eu de confirmation officielle du développement de l’appareil, il n’y a pas si longtemps, nous avons appris l’abandon probable de la puce Snapdragon dans la deuxième génération du hit.

Aujourd’hui, OnePlus a confirmé l’existence et la dénomination de l’appareil en ajoutant délibérément ou accidentellement «Nord 2» à la liste des smartphones participant à la promotion Stadia Premiere Edition en Europe. Et étant donné que la promotion durera jusqu’au 30 septembre, il ne fait aucun doute que la présentation du OnePlus Nord 2 aura lieu avant cette date.

onerplus nord 2

ONEPLUS A ANNULÉ LA SORTIE DE NORD SE ET PRÉPARE NORD 2
À la fin de l’année dernière, il a été signalé que OnePlus prévoyait de sortir un smartphone Nord SE relativement bon marché , une version spéciale du modèle OnePlus Nord. Et maintenant, il y a de nouvelles informations à ce sujet et sur d’autres projets du fabricant.

Pendant ce temps, de nouvelles données sont apparues sur le smartphone OnePlus Nord 2 qui est en cours de création selon un projet nommé Denniz. Auparavant, il y avait des rumeurs selon lesquelles cet appareil pourrait avoir un processeur MediaTek Dimensity 1200; avec un modem 5G intégré. Cependant, d’autres informations sont désormais disponibles.

Le OnePlus Nord 2 utilisera la puce Snapdragon 780G de Qualcomm. Ce produit contient huit cœurs jusqu’à 2,4 GHz; un accélérateur graphique Adreno 642 et un modem cellulaire Snapdragon X53 5G.

Il y a également des rapports que la présentation officielle de OnePlus Nord 2 aura lieu au cours du second ou troisième trimestre de cette année, on devrait avoir plus d’infos d’ici là.

 ► Voir sur Amazon► Voir sur Aliexpress ► Voir sur Banggood 

By GLG

A propos de moi

JTGeek by GLG

Greg ou GLG pour les fans Du JT Geek.

Votre commentaire