Bon plan du jour !


voiture hyundai maquillée en lamborghini en chine

Ne nous faites pas prendre des vessies pour des lanternes

Ou plutôt une Hyundai pour une Lamborghini, puisque c’est ce que ce Chinois du nom de Leng a essayé de faire le semaine dernière en mettant en vente son véhicule milieu de gamme outrageusement transformé pour le faire ressembler au luxueux coupé de sport italien.

voiture hyundai maquillée en lamborghini en chine

Astucieusement positionnée au beau milieu d’une place publique de la ville de Chongqing en Chine, la voiture trônait là avec plusieurs écriteaux comportant la mention « A Vendre » collés dessus. Et bien entendu cela n’aura pas manqué d’attirer les badauds rapidement venus s’agglutiner autour de la supposée Lamborghini Aventador.

voiture hyundai maquillée en lamborghini en chine

Mais voilà, intrigués par cet attroupement anormal sur la place, les autorités de la ville n’auront pas mis longtemps avant d’arriver. Car outre le fait qu’il s’agisse là d’une piètre contrefaçon, le véhicule ne possédait pas la plaque d’immatriculation pourtant réglementaire qui devait se trouver accrochée à son pare-choc avant.

On ne badine pas avec la police chinoise

Après une rapide recherche à partir de la plaque arrière de la voiture, les policiers sont tout de même parvenus à retrouver sa trace dans leur fichier informatisé. Et quelle ne fut pas leur surprise lorsqu’ils se sont aperçu qu’il s’agissait d’une Hyundai ! Mais n’ayant pas réussi à contacter le propriétaire ils se sont décidés en fin de journée à faire remorquer la fausse Lamborghini à la fourrière. Et non sans mal, car à cause de la transformation du châssis du véhicule ils ont dû faire appel à une dépanneuse spéciale.

voiture hyundai maquillée en lamborghini en chine

Au lendemain de la saisie le propriétaire s’est présenté au poste pour réclamer son véhicule, mais il a eu la mauvaise surprise d’apprendre qu’il avait perdu 12 points sur son permis accompagnés d’une amende de 800 yuans (100 euros). La raison ? Le défaut de plaque d’immatriculation à l’avant et une voiture pas aux normes, en plus d’un stationnement illégal sur une voie piétonne.

fausse-lamborghini-hyundai-05

Bien entendu, concernant la plaque Leng a tenté d’expliquer aux forces de l’ordre qu’il se l’était fait voler, mais cela n’a pas eu l’air de les convaincre et il l’ont contraint à se présenter avec un nouveau permis provisoire s’il voulait récupérer sa voiture à condition qu’il s’engage à la remettre en l’état initial ensuite pour pouvoir circuler avec.

Interrogés par les journaliste notre plaisantin a confié être né dans les années 90 et que pour se faire plaisir après avoir acheté son coupé Hyundai 30000 yuans (3625 euros), il avait commandé sur internet un faux kit de carrosserie Lamborghini 2000 yuans (240 euros) en vue de redonner une seconde jeunesse et un look plus fun à son auto.

hyundai-coupe-01-650

lamborghini-aventador-01-650

Néanmoins, il continue de clamer son innocence en affirmant n’avoir jamais tenté de berner personne, mais avoir simplement voulu tirer le meilleur prix de sa voiture d’occasion à la revente. Mais bien sûr… Pensez-vous qu’il aurait pu trouver un acheteur assez stupide pour croire qu’il s’agissait là d’une Aventador ?

 

11 Commentaires sur “Un Chinois tente de vendre sa Hyundai en la maquillant en Lamborghini

  1. 240€ le kit ! mince il l’a poussé à la main ou il l’a monter sur place le kit, parce que à mon avis au premier cou de démarreur il tombe par terre son kit

  2. Si jamais vous réfléchissez un peu plus je pense pourvoir vous faire remarqué 3000 yuans = 3625 € et 2000 Yuans = 240 € à mon avis la une belle erreur le prix doit plutôt être de 2400 €

    • effectivement la voiture doit plutot être dans les 30.000 yuans, sinon ce serait le prix d’un smartphone

    • La voiture avait été achetée d’occasion. Je ne l’ai pas précisé, car vu le prix cela allait de soit.

Votre commentaire