Comme vous le savez sans doute, depuis plus d’un mois le JT Geek vous offre de devenir rédacteurs invités ou de nous proposer des news pour que nous les traitions ensuite. Eh bien cette semaine c’est à JeeC que nous devons ce très intéressant article écrit de sa main qui mêle à la fois high-tech, art et insolite ! Un grand merci à toi JeeC et il ne nous reste plus qu’à vous souhaiter à tous une bonne lecture !

 

Nettoyer le ciel de Pékin

Le smog est un vrai problème dans les villes chinoises. Entendez par smog le nuage d’émissions de gaz de voitures, de gaz industriels et des particules polluantes qui les accompagnent.

C’est ainsi qu’émerge une idée dans la tête d’un designer néerlandais joignant innovation technique, science et art, qui pourrait donner de l’espoir aux touristes rebutés par une visite à Beijing dont l’air est parmi les plus pollués du monde.

smog-01 smog-02

Voilà donc Daan Roosegaarde qui, n’en étant pas à son premier coup d’essai dans le domaine de « l’art utile », propose l’idée magique de créer un aspirateur électrostatique qui aspirerait les particules de smog pour les transformer en bijoux type bagues ! Oui oui vous avez bien lu ! Bientôt la nouvelle mode des bijoux éco-recyclés fera légion dans les pays concernés et dans un futur proche fini les hordes de passants au look post-apocalyptique avec leur masques antipollution aux styles les plus farfelus. Fini les footings citadins après lesquels il faut consulter chez son pneumologue!

Dann Roosegaarde avec son projet intuitivement nommé SMOG a tellement enthousiasmé le maire de Pékin que tous les deux ont signé un accord pour créer un parc dédié à la conception des cette « œuvre éco-durable ».

smog-03 smog-04 smog-05

La technologie utilisée s’appuie sur des concepts existants pour purifier l’air qui eux même s’inspirent des bases de la physique des champs électriques. En effet il s’agira simplement d’enterrer des bobines de fil conducteur chargées d’une tension relativement faible (pour ne pas endommager les pacemakers des passants) qui magnétiserait littéralement les particules de smog afin qu’elles tombent du ciel. Roosegaarde déclare qu’il sera nécessaire d’allumer cette bobine géante pendant une heure ou deux la nuit ! L’ayant déjà testée à moindre échelle, les résultats semblent probant car l’apparition d’une colonne d’air pur a été décrite par le créateur comme « clean clean ».

Alors est-ce une vraie bonne solution ou un simple pansement qui cacherait une blessure écologique ? Blessure constamment ré-ouverte par la politique de développement d’un gouvernement chinois ne paraissant pas autrement sensible à la réduction de la pollution dans ses villes-monde.

 

A propos de moi

Metre pouces

9 commentaires

Votre commentaire