Android, comme n’importe quel Operating System installé sur un PC, a tendance à saturer et forcément à se ralentir de lui-même. Il faut dire que la plupart des utilisateurs ne prennent pas le temps, ou peu, d’entretenir leur système, ce qui est un tord, car cela peut provoquer quelques désagréments comme avoir un appareil qui rame et qui consomme trop d’énergie par rapport à l’utilisation que vous en faite par exemple. Rassurez vous, la team du JTGeek est là pour vous donner quelques pistes qui vous éviteront de tomber dans ces travers.

Agir sur les caches

Wipe-for-Android

D’une certaine manière les caches sont le point fort et la faiblesse d’une ROM Android. Ce sont 2 partitions, le Cache et le Dalivk-cache (aussi appelé DalvikVM pour Machine virtuelle), un peu à part du système lui-même, qui vous permet de stocker des informations sur vos applications et configurations afin d’en permettre une lecture et mise en service plus rapide. On pourrait les comparer à de la RAM (mémoire vive) virtuelle. Le problème de ces caches est qu’ils ont tendance à grossir de manière exponentielle, ce qui peut avoir à la longue un effet inverse à celui qui est attendu à l’origine : une lenteur excessive. Deuxième inconvénient avec ces caches, et pas le moindre, est qu’ils peuvent contenir des informations qui se sont mal écrites ou erronées et qui peuvent donc faire bugger voir planter votre appareil. D’où la nécessité absolue de les vider de manière régulière, et chose qui n’est étrangement pas intégré aux options du système de base dans Android. Il faudra donc passer par des fonctions cachées qui se retrouvent sur le menu intermédiaire d’administration : le Recovery. Problème, le recovery d’origine n’a pas ce genre de fonctions implémentées, il faudra donc passer par un recovery modifié . Dans ce menu il vous suffira de vous rendre dans Wipe ou Wipe Cache Partition pour faire ce nettoyage en profondeur.

TWRP-wipe

Pour ceux qui se sentiront un peu dépassés par ce genre de manipulation, il vous reste une possibilité plus accessible en passant par une application du Play Store du genre de Cache Cleaner+ ou App Cache Cleaner. Le problème est que le nettoyage ne sera effectif que sur la partition Cache, et pas sur Dalvik-Cache qui lui seul peut être nettoyé par le Recovery.

Sachez que la destruction de ces 2 partitions est sans danger pour votre appareil, elles se recréent automatiquement à chaque démarrage. Vous ne perdrez pas non plus de données.

 

Maintenir un système minimaliste

La plupart des utilisateurs comme vous et moi, avons tendance à installer tout un tas d’applications ou de Widgets plus que nécessaires. Gardez à l’esprit que plus vous garderez un système dépouillé d’artifices, plus il sera rapide. Evitez donc d’installer trop de Widget inutiles juste parce qu’ils sont jolis ou sympas. Un Widget est un programme qui tourne en permanence, consomme de la mémoire, et donc de l’énergie. Comprenez par là que moins vous aurez de Widgets et d’applications inutiles, moins votre batterie consommera.

Sauvegarder sa batterie

battery_saver

Nous venons de le voir, éviter d’avoir trop d’applications en fonction est une solution, mais un peu maigre en matière d’économie d’énergie. :

-Le conseil numéro 1 serait de gérer au mieux l’éclairage de votre écran qui est l’organe le plus énergivore, et de loin, du Smartphone ou Tablette. Vous trouverez une solution suffisante dans l’éclairage automatique.

-Une deuxième solution serait d’éviter d’avoir les Données constamment allumées, cela vaut donc pour la 3G comme pour le Wifi. Il est préférable d’activer ces fonctions au besoin. A savoir qu’un appareil connecté envoi en permanence des données, et de manière parfaitement invisible. Si vous êtes donc réfractaires à ce conseil, pensez à désactiver toutes les synchronisations intempestives. Non seulement elles vous font consommer de l’énergie, de la mémoire, mais aussi de la data.

-3eme conseil, utiliser une application à but éducative en terme de gestion d’énergie avec Battery Doctor  par exemple qui vous apprendra les bonnes us et coutumes en matière de Gestion énergétique de votre appareil. Il en existe bien d’autres comme Juice Defender

 

L’utilisation de ces bonnes pratiques devrait vous permettre, sans trop de contraintes, de garder un système opératoire pour votre Android, souple, rapide et économe en énergie. Votre batterie devrait retrouver aussi un deuxième souffle en doublant voir triplant sa longévité. Si vous connaissez encore quelques trucs et astuces, n’hésitez pas à nous en faire part. 😉

A propos de moi

JT Geek mobile

11 commentaires

  • Un article vraiment trés intéressant pour les non initiés a android et au root, si je ne me trompe pas le recovery mode n’est accessible que par le biais du root de l’appareil, et cela s’avere facile ou pas en fonction de l’appareil, +1 d’ailleurs a Greg qui hier a un peu abordé le sujet puisque je lui ai posé la question du root des appareils chinois, il a lui même reconnu que peu de marques, je pense plus performantes dans leurs process de fabrication (il a parlé de zopo et je lui donne entierement raison pour connaitre le retour positifs d’amis qui possedent des zopo) apporte une facilité au root qui peut s’avérer catastrophiques…

  • on peut aussi désactivé la rotation automatique sa réduit aussi la consommation car c’est un programme en moins qui doit fonctionné et on gagne en moyenne 10% de batterie .

  • une bonne solution peut etre aussi d’installer MIUI, apres presque un an d’utilisation le systeme n’a jamais ralenti et il offre tellement de fonctionnalites en standard, qu’en prenant le temps de les chercher il n’y a presque aucune application a y ajouter

  • « Vous trouverez une solution suffisante dans l’éclairage automatique.  »
    Justement c’est faut, le capteur utiliser pour la gestion automatique de la luminosité, et le capteur le plus énergivore juste après la wifi.
    Le mieux, est de gérer soit même la luminosité, qui prend même pas deux seconde selon l’endroit ou on est.

    Je crois qu’il aurait était aussi utile de préciser que le Bluetooth, le GPS, et le NFC, que l’ont utilise pas tout les jours sont extrême énergivore aussi. Il serait donc préférable de les désactivé lorsque l’on ne s’en sert pas.
    Idem pour la rotation automatique qui utilise des capteurs.

  • J’ai un zte v967s et j’arrive a tenir 2 jours voir 3. Utilisation: 3 heures d’appel, 50sms, consultation des mail, JT geek, quelques pages internet.

  • Merci pour ce tuto qui me sera vraiment très utile lors de la réception de mon portable, et ainsi que pour tous les autres tuto qui ont été posté qui sont vraiment très clair à comprendre pour qqn comme moi qui n’ai jamais eu de smartphone.
    J’aimerais aussi savoir s’il était possible d’agir sur le dalvik cache sans avoir installé une ROM custom avc un recovery modifié, s’il existait par exemple une appli fonctionnel qui le faisait. Merci encore

    • Merci ^^
      Les seules applis qui existent te font rebooter le smartphone pour avoir accès à l’effacement du Dalvik. Le Dalvik est une partition qui se monte et démonte, on a besoin qu’il soit démonté pour être effacé. Seul le recovery offre les conditions idéales à ce travail.

Votre commentaire